samedi 3 juin 2017

Les grands-mères

Venus et Cupidon BronzinoAujourd'hui, le thème du Mois anglais est Doris Lessing. L'occasion pour moi de découvrir cette auteur ! Bon, il parait que cette histoire n'est pas très représentative de son œuvre donc je reviendrai certainement piocher d'autres de ses titres.

L'histoire et l'ambiance de cet ouvrage ne sont pas très saines, vous allez voir pourquoi. Lil et Roz sont amies depuis leur plus jeune âge. Elles font tout ensemble. Elles vont à l'école ensemble, elles vont à la plage ensemble, elles vivent l'une en face de l'autre. Évidemment, elles réussissent ensemble leur carrière (quoi que dans des domaines différents), se marient, ont chacune un joli garçon. La première ombre au tableau, si c'en est une, advient lorsque l'on propose au mari de Roz un job à l'autre bout du pays. Roz refuse de déménager. Son mari la quitte en la mettant en garde, car elle semble bien trop proche de Lil. Peu de temps après, Lil reste veuve. Tom et Ian grandissent et deviennent de beaux ados. Qui craquent sur la meilleure amie de leur mère. Ce n'était déjà pas très net, ça devient limite glauque. Sous un ciel d'azur évidemment. Mais le fin du fin, c'est que les beaux gosses vont quand même se marier... Et là, ça se corse !

Un roman très court aux allures de nouvelles, dans un cadre paradisiaque et lisse, qui cache, comme vous l'avez compris, d'étranges histoires. Bon, ça aurait mérité d'être un peu plus fouillé.

7 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas du tout ce livre de Doris Lessing, et ça m'intrigue. Je le note pour le lire bientôt !

    RépondreSupprimer
  2. Des secrets dans les familles" bien".... vaste sujet .

    RépondreSupprimer
  3. et bin oui des secrets a chaque generation...cela donne envie d'en savoir plus....

    RépondreSupprimer
  4. Je l'ai dans un recueil de trois ou quatre textes, je pensais d'ailleurs que c'était une nouvelle. Je l'ai lu il y a maintenant bien 7 ou 8 ans je dirais, et tu me donnes envie de retrouver ce texte qui ne m'avait pas laissée indifférente !

    RépondreSupprimer
  5. Il y a longtemps que je n'ai pas lu cette auteure. Mais ce que tu dis de ce titre ne me tente guère.

    RépondreSupprimer
  6. Je l'ai lu il y a longtemps et j'ai apprécié sans plus. Comme tu le dis, ça manque de profondeur. Je n'ai jamais relu l'auteur, il faudrait peut-être que j'y songe.

    RépondreSupprimer

Pour laisser un petit mot, donner votre avis et poser des questions, c'est ici !